Revenir en haut Aller en bas
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  FAQ  

Alihuen Likan-Rojas

Âge du Personnage : 24 ans
Nationalité du Personnage : Chilienne Mapuche
Métier du Personnage : Agricultrice
Multi-Compte ? : Svana Vigdis _ Sophia Andreasen
Alihuen Likan-Rojas
Alihuen Likan-Rojas


Alihuen Likan-Rojas  Empty
Message Mar 28 Mai - 14:17
Colon
Alihuen Likan-Rojas
"Un changement en prépare un autre."

Bonjour à vous.

Je m'appelle Alihuen Likan-Rojas mais mes amis aiment m'appeler Ali. J'ai physiquement 24 ans et suis originaire du Chili, du peuple Mapuche. J'exerce la fonction d'agricultrice au sein des Colons.

Côté famille, j'ai rejoint le projet Noé avec mon fiancé et ma belle-famille. Aux yeux de la colonie, je suis célibataire.

Ce qu'on dit de moi
Descriptions Physique et Mentale

Encore une très jeune femme, Aihuen portait clairement les traits mapuches et chiliens. Sa peau brun doré habillait un visage aux traits fins, aux pommettes hautes et au menton rond, dont le nez droit s’arrondissant aux narines atténuait la dureté. Ses cheveux bruns et souples étaient généralement tirés en arrière et relevés à l’aide d’une pince pour dégager le visage et les épaules. Seules deux larges mèches encadraient le front lisse, jusqu’à effleurer les sourcils minces et anguleux donnant un certain caractère à son regard trop doux. Ses yeux en amandes étaient d’une couleur indéfinissable qui variait en fonction de la lumière,  tantôt bruns presque jaunes, tantôt gris verdâtre. Lorsqu'elle lisait, ou qu'elle voulait regarder quelque chose en détail, elle portait des lunettes, toujours rangées dans sa poche ou pendue autour de son cou par un cordon coloré.
Sa silhouette était mince, douce et élancée, habituée aux longues marches, à une vie active à laquelle s’accordaient ses tenues féminines et pratiques, soulignant ses formes gracieuses. Elle n'avait rien emporté, dans ses bagages, qui s'accorde à un deuil dont elle se croyait protégée.

Avant, Alihuen était une jeune fille joyeuse, confiante dans la vie et l'avenir, curieuse de tout et de tous. Elle aimait rire, sortir, elle avait des rêves et des espoirs plein l'esprit. Elle était très fière de ses origines et de l’histoire de son peuple.  Avant.
Suite à son deuil, elle pleurait bien plus, et il n’était pas rare de lui voir les yeux rougis et le visage gonflé.  Elle se renferma sur elle-même, préférant se tenir à l’écart des autres.  A l’écart des chagrins.  Elle avait conscience de la dangerosité de cette planète.  Bien trop conscience. Elle devint peureuse. Elle refusait de s’approcher de l’océan,  sa simple vue la rendait nerveuse.
Elle ne retrouvait de sérénité qu’au sein des serres expérimentales. L’odeur de la terre et des plantes l’apaisait,  car elle retrouvait un monde qu’elle connaissait bien, sur lequel elle pouvait agir. Elle tenta de  noyer sa douleur dans  son travail, s'y impliquant trop pour son bien.
Trop pour faire son deuil. Elle demeura bloquée., naviguant entre sidération, déni et négociation sans pouvoir en sortir.
Malgré l’isolement qu’elle s’imposait,  Alihuen demeura une jeune femme sérieuse et généreuse,  impliquée dans ce qu’elle entreprenait. Et il était facile de la convaincre d’aider autrui. Mais elle conservait sa réserve. Si elle avait perdu l’envie de longues randonnées face à l’hostilité de la nature, elle demeurait active, et son intelligence restait intacte sous l’engourdissement de la dépression.
Elle garda en revanche une rancune inavouée, mais tenace, à l'égard des Guerriers d'Avalon, en particuliers pour celui dont elle ignorait l'identité, et qui n'avait pas su sauver son amour.

Écoutez mon histoire
Le Background du personnage

Durant sa petite enfance et sa prime jeunesse, Alihuen connut une vie semblable à celle de n'importe quelle fille heureuse, dans un monde relativement en paix et sûr. Elle naquit au Chili, de parents Mapuches (une ethnie indienne de cette région du monde) qui étaient fiers de leur peuple, et de son histoire, faite de résistance face aux envahisseurs, une résistance souvent victorieuse, ou du moins glorieuse, au sein d'une fratrie nombreuse, et elle fut élevée et choyée. On lui apprit à être une personne sûre d'elle, fière de ses réussites, mais aussi à porter sa différence identitaire comme un flambeau. Sans qu'elle en eut jamais conscience, on la poussait surtout à côtoyer d'autres mapuches. Cela se faisait sans frustration, mais la plupart de ses voisins, de ses camarades, de ses proches appartenaient au même groupe, durant la majeure partie de sa vie. Ses plus proches amis, ceux qui venaient facilement à la maison, étaient mapuches pour la plupart, bien que les chiliens d'origine hispaniques ne fussent pas interdit de séjour pour autant. Il s'agissait simplement de reproduction sociale.

Très tôt, elle choisit de s'orienter vers les études d'agronomie et d'agriculture. Elle avait le goût des choses qui poussent, la curiosité de ce qui pouvait favoriser certaines plantes, en faire dépérir d'autres, et sa chambre se mit rapidement à ressembler à une serre d'expérimentations diverses. Ainsi, elle entra au lycée agricole, et poursuivit dans cette voie. Il n'y avait pas forcément besoin de diplôme pour être cultivatrice, mais cela lui paraissait utile pour d'en apprendre toujours davantage. Alors qu'elle sortait du lycée, et commençait des études supérieures, tout en occupant son premier emploi auprès d'une entreprise agricole appartenant à des voisins de ses parents, elle tomba amoureuse.

Il s'agissait de Lautaro, fils cadet de ses employeurs, et il était un peu plus âgé qu'elle, fêtant ses vingt-trois ans alors qu'elle était à peine majeure. Ce fut un véritable coup de foudre réciproque. Elle le rencontra lors d'une permission, le jeune homme avait embrassé une carrière militaire, comme deux autres enfants de la famille, tandis que leur aîné et leurs deux sœurs s'initiaient aux affaires de la famille. L'idylle dura, et se transforma en fiançailles.

Puis vint l'opportunité. Le recrutement, pour le projet Noé. Une chance pour Eluney et Ilwen, les soeurs de Lautaro, de créer leur propre entreprise agricole, dans un monde vierge, où le moindre hectare de terrain ne coûterait pas une fortune. Une chance pour Lautaro, et ses frères Newén et Duham, de vivre une grande aventure. Alihuen choisit de suivre son fiancé, laissant derrière elle sa nombreuse famille. Les parents de Lautaro choisirent de les accompagner aussi. Ils embarquèrent, après la préparation nécessaire, à bord de l'Avalon.

Tout le trajet ou presque se passa en stase, les militaires et leur famille n'étaient réveillés que pour quelques entraînements. Alihuen n'aimait pas être éveillée à bord du vaisseau. Aussi grand soit-il, elle s'y sentait enfermée, et elle passait son temps de veille à attendre avec impatience leur arrivée sur un nouveau monde.

Cette arrivée, elle ne l'imaginait bien sûr pas comme elle se déroula. Elle fut réveillée trois mois après le crash, avec la famille de Lautaro. Elle eut du mal à comprendre la gravité de leur situation, lorsqu'on la lui expliqua. Mais cela devint très réel rapidement. Lautaro sortit sur l'océan, au-delà de la barrière de corail, pour accompagner une expédition scientifique, en compagnie d'autres soldats et d'un Guerrier d'Avalon. Ils furent attaqués par une créature, elle ne put (ou ne voulut) savoir laquelle. Le Guerrier et les soldats parvinrent à s'en défaire, mais il y eut plusieurs victimes parmi les militaires. Lautaro fut l'une d'elles.

L'univers s'effondra pour Alihuen. Elle qui avait toujours était une jeune fille solide et souriante sombra dans la dépression. Elle se sentit rejetée par sa belle-famille, qui se referma sur elle-même sans l'inclure dans leur deuil, la laissant seule. Elle trouva heureusement à s'occuper au sein d'une serre expérimentale. Cela lui évita de songer au suicide. Au lieu de cela, elle se noya dans son travail, effrayée par ce nouveau monde si dangereux, fuyant l'océan et les grands espaces, si mortels. Elle n'accordait aucune confiance aux Guerriers pour les protéger, et s'en défiait même, incapable de leur pardonner la mort de l'homme qu'elle aimait.

Derrière le Personnage
Inaalwyn, 32

» Comment as-tu découvert le forum ? Double-compte
» Comment se nomme l'inventeur des Écailles d'Avalon ? Erik Carlsson
» Le personnage sur ton avatar : Sheva Alomar de Resident Evil 5
» Un dernier mot ? <3
Codage ⓒ Mélicendre
Voir le profil de l'utilisateur http://la-nouvelle-avalon.forumsrpg.com/t187-messagerie-d-alihuen#680



Dernière édition par Alihuen Likan-Rojas le Mar 28 Mai - 20:52, édité 5 fois
Âge du Personnage : 25
Nationalité du Personnage : russe nationalitée américaine
Métier du Personnage : Médecin
Anoushka Sharma
Anoushka Sharma


Alihuen Likan-Rojas  Empty
Message Mar 28 Mai - 17:49
Colon
re bienvenue <3


Alihuen Likan-Rojas  CarefreeEasyKoi-small
Voir le profil de l'utilisateur

Âge du Personnage : 24 ans
Nationalité du Personnage : Chilienne Mapuche
Métier du Personnage : Agricultrice
Multi-Compte ? : Svana Vigdis _ Sophia Andreasen
Alihuen Likan-Rojas
Alihuen Likan-Rojas


Alihuen Likan-Rojas  Empty
Message Mar 28 Mai - 20:53
Colon
Merci <3

Fiche terminée ^^
Voir le profil de l'utilisateur http://la-nouvelle-avalon.forumsrpg.com/t187-messagerie-d-alihuen#680

Âge du Personnage : 35 ans
Nationalité du Personnage : Francais
Métier du Personnage : Commandant de l'UTRD
Thomas Dupuy
Thomas Dupuy


Alihuen Likan-Rojas  Empty
Message Mar 28 Mai - 20:59
Guerrier d'Avalon
Bienvenu sur La Nouvelle Avalon
Félicitation ♥

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons la bienvenue sur La Nouvelle Avalon et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants. Nous te demanderons aussi d'aller recenser ton métier  et ton Écaille si tu es un guerrier. Si ce n'est pas ton premier personnage parmi nous, merci de nous le signaler dans le Registre des Multiples Personnalités.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer.
C'est facultatif, mais tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations !
Nous avons aussi la Messagerie pour les rps de type "épistolaires/mail/sms". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela ! Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, demander des lieux, trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis, pnjs, créatures ou plantes à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup.  

Le staff te souhaite, à nouveau, la bienvenue !
Voir le profil de l'utilisateur http://la-nouvelle-avalon.forumsrpg.com/t136-messagerie-de-thomas-dupuy

Alihuen Likan-Rojas

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nouvelle Avalon :: Dossiers de l'Équipage :: Présentation :: Validés-