Revenir en haut Aller en bas
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  FAQ  

Sophia Andreasen

Âge du Personnage : 26 ans
Nationalité du Personnage : Hollandaise
Métier du Personnage : Spécialiste en réconfort
Multi-Compte ? : Svana, Alihuen
Sophia Andreasen
Sophia Andreasen


Sophia Andreasen Empty
Message Mar 18 Juin - 21:05
Colon
Sophia Andreasen
"L’amour réconforte comme le soleil après la pluie. " Le sexe aussi.

Bonjour à vous.

Je m'appelle Sophia Andreasen mais mes amis aiment m'appeler Sof'. J'ai physiquement 26 ans et suis originaire de Hollande. J'exerce la fonction de spécialiste en réconfort au sein des Colons

Côté famille, j'ai rejoint le projet Noé avec mon frère. Aux yeux de la colonie, je suis célibataire.

Ce qu'on dit de moi
Descriptions Physique et Mentale

Sophia est belle, très belle, et elle le sait. De ses origines hollandaise, elle garde une haute taille, atteignant le mètre quatre-vingt, et une silhouette élancée. Sa minceur est cependant adoucie par des formes généreuses, des hanches rondes et une poitrine charnue. Elle fréquente assidûment les salles de sport afin de garder un ventre plat et des cuisses fermes, refusant de laisser sa beauté s'altérer. Car elle a bien conscience qu'elle perdrait alors son principal atout dans la vie. Frivole, elle aime porter des bijoux, des vêtements et des accessoires voyants et colorés. Ses mains fines sont toujours parfaitement manucurées, de même que ses pieds toujours impeccablement poncés.

Son visage garde toute la fraîcheur de la jeunesse, avec un teint clair et des lèvres naturellement rosées, soulignées par le piercing en émeraude qui orne son menton. La pierre a les mêmes reflets que ses grands yeux en amande. Elle se maquille avec légèreté, pour rehausser son minois sans alourdir ses traits délicats. Son abondante chevelure dorée roule sur ses épaules en lourdes ondulations, épaisse et soyeuse. Une grande partie de son espace de stockage autorisé lui a servi à emmener des produits de beauté, dont elle use pour entretenir son éclat. Le reste, outre quelques souvenirs, lui a permis d'emporter des costumes divers et variés, qu'elle porte pour le plaisir. Le sien, ou celui des autres.

Au premier abord, Sophia est simplement une jeune fille frivole aimant un peu trop les plaisirs de la vie, trop consciente de sa beauté et allergique à toute forme d'effort. Et c'est en partie vrai. Elle aime prendre soin d'elle, se présenter sous son meilleur jour, être remarquée pour sa beauté et sa joie de vivre. Elle aime être toujours apprêtée et soignée. Elle aime savourer la vie, dans ses petits et grands plaisirs. Et il lui a fallu du temps pour trouver ce qu'elle voulait faire d'elle, au-delà de sa vie au jour le jour. Mais elle recèle des profondeurs que son apparence peut faire oublier.

Tout d'abord une intelligence qui, si elle n'est pas le moins du monde scolaire, n'en est pas moins vive. Une intelligence de l'humain, de ses désirs et de ses angoisses. Ce qui lui permettait obtenir des autres ce qu'elle désirait. Elle sait toujours le faire, c'est une habitude qui ne se perd pas aisément. Mais désormais, elle sait aussi trouver la fragilité cachée, et la consoler. Aider à évacuer un stress dont on n'avait pas même conscience, ranimer une flamme brasillante. A sa façon, elle réconforte ceux qui le lui demandent, faisant preuve d'une empathie qu'elle ne se connaissait pas. Elle sait écouter, en silence, recevant les confidences et répondant par une compréhension fine des gens. Elle sait assembler des brides d'informations, lâchées ça et là, pour deviner un peu plus qu'on ne lui dit. Elle donne de sa personne, de manière charnelle, mais pas uniquement. Elle prodigue des services de bien-être inspirés de sa fréquentation assidue et de ses soirées entre filles, sur Terre, des salons de beauté : soins de peau ou de cheveux, manucures, etc... Tous n'ont pas les mêmes besoins, et elle s'adapte de la manière la plus juste à la personne qu'elle veut aider.

Car elle a trouvé ce qui manquait à sa vie : un sens, une utilité. Elle a cherché comment elle pouvait aider la colonie, et elle a trouvé. Sans diplômes, sans connaissances pointues, elle peut aider, simplement en étant séduisante et de bonne volonté. Aimer s'amuser et être ouverte à tous, aussi. Elle ne sait pas comment les choses vont évoluer sur le long terme, ni si elle continuera longtemps son occupation, mais pour le moment, cela lui plaît, surtout pour la détente affichée par ses clients. Malgré les dangers, et la déception initiale, elle a goût à la vie sur ce nouveau monde. Elle y a atteint son objectif premier, à savoir repartir de zéro pour être une meilleure personne. Une personne qui ne vit pas aux dépends des autres, mais avec eux, qui a un rôle et une place dans ce monde à construire, aussi atypique que ce soit. Même si son frère n'est pas sûr d'apprécier le changement. Au moins a-t-elle cessé sa consommation de certaines substances.


Écoutez mon histoire
Le Background du personnage

Née en 2306 en Hollande, dans une famille de la classe moyenne semblable à tant d'autres en Europe, Sophia a connu une enfance très classique, deuxième et dernière enfant de la famille. Ayant eu un fils et une fille, ses parents s'estimaient comblés et participèrent à une campagne de stérilisation. Ils savaient qu'ils n'auraient pas d'autres enfants, et choyèrent les leurs.

Très rapidement, Hannes, leur fils, se révéla très doué pour les études, collectionnant les places de premier de la classe et les félicitations de ses professeurs. Grandissant dans cette ombre, Sophia tenta un temps de l'égaler, mais il devint vite évidemment qu'elle n'y arriverait pas, ses efforts acharnés peinant à la maintenir dans la moyenne de ses camarades. Et les remarques de ses professeurs et de ses parents, la comparant en permanence à son frère si doué, ne l'encouragèrent guère à poursuivre un travail si peu estimé. Elle renonça aux lauriers scolaires, se contentant de maintenir des notes suffisantes pour n'être pas sanctionnée. Elle trouva rapidement plus de satisfaction à traîner avec ses copains qu'à attendre en vain des compliments qui ne venaient pas.

Elle n'était pourtant pas bête, mais son intelligence n'était pas scolaire. Durant l'adolescence, elle devint l'une de ses élèves que tout le monde connaît, admire ou déteste, et généralement envie pour son succès populaire. Belle, toujours à la pointe de la mode, parfaitement apprêtée, langue de vipère et garce cruelle envers quiconque à le malheur de lui déplaire. Le genre de peste qui fait de la scolarité de certains un enfer. Et à mesure qu'elle grandissait, elle apprenait le pouvoir que donne la beauté et la popularité quand l'égoïsme s'y mêle.

Elle n'était pas majeure lorsqu'elle commença à user d'une séduction éhontée et de son corps parfait pour obtenir ce qu'elle voulait. Une chance injuste faisait d'elle une adolescente qui s'épanouissait sans connaître les méfaits de l'acné et de l'anarchie du corps, restant rayonnante de fraîcheur quand certains étouffent sous les crèmes et le fond de teint. Elle apprit vite la domination, dans le monde clos de l'école, que peut exercer la reine de la promo, leader des pompom girls et petite amie des meilleurs sportifs. Et à cela elle ajoutait une bisexualité affirmée dont elle usait sans scrupule.

Élèves comme professeurs étaient des proies pour elle, sur lesquelles elle exerçait ses talents de séductrice pour en obtenir tout ce qu'elle désirait. Et tandis que son frère menait de brillantes études comme major de sa promotion, elle découvrait l'alcool, la drogue et les soirées privées. Papa et maman ne lui résistaient pas davantage que les autres, et elle n'avait besoin de fournir aucun effort pour obtenir tout ce qu'elle désirait. Elle n'avait pas vingt ans lorsqu'elle se fit stériliser. Ni par nihilisme, ni par conscience citoyenne. Simplement pour l'argent de la prime.

Mais si elle s'étourdissait dans les paradis artificiels et dans son pouvoir sur son entourage, elle devait pourtant reconnaître, les soirs de solitudes, que sa vie était vide, et qu'elle n'allait nulle part. Aucun but, aucun rêve ne la portait. Et si elle détestait les éternelles comparaisons qui étaient faites avec son frère, ses réussites, son avenir brillant, elle devait admettre que la différence n'était pas en sa faveur. Ce qui faisait naître en elle un profond malaise, qu'elle étouffait sous davantage de sorties, d'alcool et de fêtes. Sans pouvoir s'aveugler totalement sur le fait que ceci ne pouvait durer qu'un temps. Et ensuite ? Un grand vide effrayant.


Mais malgré leurs différences, Hannes avait une profonde affection pour sa petite sœur, qu'il sentait perdue dans son propre tourbillon. Et lorsque sa candidature pour le projet Noé fut retenue, il offrit une place à bord à Sophia. Celle-ci n'avait suivi que distraitement le projet et son avancement. Elle ne se sentait pas concernée. Elle accepta sur un coup de tête. Parce qu'elle avait la gueule de bois, que son esprit se débattait dans un marasme noir, qu'elle venait de rompre d'une énième relation sans avenir. Hannes lui fit miroiter une chance de repartir de zéro, et elle s'empressa de la saisir.

Elle n'avait que 22 ans lorsqu'elle s'allongea dans sa cellule de stase, quittant tout ce qu'elle connaissait pour l'espoir d'un futur moins vide. Elle passa tout le voyage en stase, hormis quelques brefs réveils de contrôle avec son frère. La nouvelle du crash, et de l'absence de retour en arrière possible, l'effraya, mais elle sut se remettre assez rapidement. En fait de planète vierge où tout était à construire, elle ne s'attendait pas vraiment à la méga faune, au vaisseau HS, à l'absence de satellites...

Mais elle n'avait pas le choix, et apprit à faire avec ce qu'elle avait. les premiers temps, elle se contenta de vivre avec son frère, partageant son appartement. Mais l'enfermement et la solitude lui pesaient, elle n'avait pas suivi Hannes pour vivre à ses crochets, et elle chercha vite à se rendre utile, aidant là où elle le pouvait. Si elle voulait un meilleur futur, il lui fallait être une meilleure personne. Et à défaut de savoir comment s'y prendre réellement pour changer, elle décida d'agir comme une bonne personne, en espérant prendre le coup de main. Elle finit par trouver comment elle pouvait se rendre utile, même si ce n'était pas exactement de la façon prévue.

Même si ça pouvait sonner comme une mauvaise excuse, ça s'était fait comme ça, sans calcul de sa part. Elle avait passé une soirée au Trou dans la Paroi avec quelques charmantes personnes, dans l'idée de ne pas rentrer seule, sans "proie" encore précise en tête. Elle se laissait le temps de choisir, comme elle avait coutume de dire à ses copines, sur Terre. Car on ne pouvait pas vraiment parler d'amies, lorsqu'on se contentait de boire, se droguer et critiquer dès qu'on se réunissait, en se montrant toujours la plus forte, la plus cruelle, la plus inconséquente sous peine de passer au rang de victime. Ici, elle n'avait pas encore renouer ce genre de relations, mais la force de l'habitude lui en faisait prendre la voie, au début. Avant qu'elle ne réalise que ce genre d'activité l'agaçait finalement plus qu'elle ne l'amusait. Elle appréciait davantage, finalement, rester tranquillement chez elle, à se détendre dans sa salle de bain. Ou à discuter avec de parfaits inconnus au Trou. Comme elle l'avait fait ce soir-là.

Ça avait commencé comme un simple bavardage autour de quelques verres. A discuter de ce qui leur manquait le plus de la Terre et qu'il faudrait mettre en place dans la Nouvelle Avalon. Le shopping. Les restaurants (en particuliers ceux qui livraient à domicile). Les instituts de beauté. C'était parti de là, des instituts de beauté. Elle ne savait toujours pas ce qui l'avait poussée à proposer ça, mais sans y réfléchir, elle avait répondu à cette dernière proposition, en offrant de se faire leur propre session "mise en beauté". Elle partageait son appartement avec Hannes, et ne pouvait donc pas vraiment organiser ça dans leur appartement, en revanche elle disposait d'un stock conséquent de produits de beauté, crèmes, masques, maquillages, et elle offrit d'en faire usage pour une session de détente "entre filles". Ce qui avait soulevé l'enthousiasme, et le rendez-vous avait été pris.

A la fin de la soirée, elle était repartie en compagnie d'un homme plus âgé qu'elle, et plutôt alcoolisé. Mais alors qu'ils poussaient la porte de son appartement, l'homme s'était brusquement effondré sur son canapé, l'humeur assombrie. Les discussions lui avaient remis en mémoire des choses abandonnées en arrière, et prendre (ou reprendre) conscience de leur situation malgré tout précaire. Et là encore, elle s'était surprise à prendre le temps de l'écouter, à trouver les mots justes pour le rasséréner. Puis à l'attirer dans ses bras pour qu'il se détende et se relaxe. Ce qui avait suivi avait été étonnamment tendre, mais il semblait que c'était exactement ce dont il avait besoin. Et le lendemain, il lui avait envoyé un message pour la remercier, affirmant n'avoir pas aussi bien dormi depuis leur arrivée.

Ce qui avait mis aux lèvres de Sophia un sourire de contentement dont elle s'était étonnée. Et cela avait recommencé. Durant la séance de mise en beauté, mais aussi avec d'autres rencontres d'un soir, hommes ou femmes. Avant ou après le sexe, elle provoquait les confidences, et elle se découvrait une empathie qu'elle ne s'était jamais soupçonnée. Et certains lui avaient promis de lui rendre la faveur, d'une façon ou d'une autre. Lui donnant l'idée de se faire rétribuer pour ces séances de réconfort. Elle en tirait une profonde satisfaction. Pas de l'acte en lui-même, mais du bien-être qu'en tirait ses partenaires. Elle y voyait une forme de psychothérapie un peu atypique. Et elle voyait les résultats de ses actes, un résultat dont elle pouvait être fière. Elle servait à quelque chose ici, à sa façon, elle participait à la vie de la colonie, et à son bon fonctionnement.

Elle était douée pour utiliser son corps et son charme, et elle se découvrait la capacité d'en user pour autrui. Beaucoup étaient célibataires dans la Nouvelle Avalon, et leur ôter la frustration sexuelle faisait un poids de moins à porter pour eux. Mais elle comprenait que tout le monde ne verrait pas les choses ainsi. Ce qu'elle prévoyait s'apparentait, malgré tout, davantage à la prostitution qu'à autre chose. Et elle ne pouvait pas imposer ça à son frère au quotidien. Il fallait qu'elle déménage. Et qu'elle lui explique. Ce serait dur à admettre, mais moins que d'entendre parler de son commerce par les commentaires graveleux de certains.

Elle se renseigna, néanmoins, auprès des autorités de la colonie. Techniquement, elle avait parfaitement le droit de s'établir comme "spécialiste en réconfort". Ou comme prostituée. Elle devint rapidement populaire, presque trop. Et si elle commençait à provoquer de nouvelles vocations, elle pouvait se vanter d'être la première de la Nouvelle Avalon, et la plus célèbre.

Derrière le Personnage
Inaalwyn, 32 ans

» Comment as-tu découvert le forum ? Triple compte
» Comment se nomme l'inventeur des Écailles d'Avalon ? Erik Carlsson
» Le personnage sur ton avatar : Quetzacoatl de Fate
» Un dernier mot ? Votre forum est trop inspirant ♥
Codage ⓒ Mélicendre
Voir le profil de l'utilisateur http://la-nouvelle-avalon.forumsrpg.com/t279-messagerie-pro-et-privee-de-sophia



Dernière édition par Sophia Andreasen le Dim 23 Juin - 22:14, édité 1 fois
Sophia Andreasen Empty
Message Jeu 20 Juin - 18:29
Staff
Hi ♥

Bon courage pour ta fiche ! et re-re-bienvenu Wink lol


Ceci est un compte fondateur, si vous avez des questions, n'hésitez pas à me MP.
Un membre du staff viendra vous répondre dans les plus brefs délais.


Voir le profil de l'utilisateur http://la-nouvelle-avalon.forumsrpg.com

Âge du Personnage : 25
Nationalité du Personnage : russe nationalitée américaine
Métier du Personnage : Médecin
Anoushka Sharma
Anoushka Sharma


Sophia Andreasen Empty
Message Jeu 20 Juin - 21:32
Colon
Re bienvenue joli dame <3


Sophia Andreasen CarefreeEasyKoi-small
Voir le profil de l'utilisateur

Âge du Personnage : 26 ans
Nationalité du Personnage : Hollandaise
Métier du Personnage : Spécialiste en réconfort
Multi-Compte ? : Svana, Alihuen
Sophia Andreasen
Sophia Andreasen


Sophia Andreasen Empty
Message Dim 23 Juin - 22:15
Colon
Merci ♥

La fiche est terminée ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://la-nouvelle-avalon.forumsrpg.com/t279-messagerie-pro-et-privee-de-sophia

Âge du Personnage : 31
Nationalité du Personnage : Suisse
Métier du Personnage : Constultante en sécurité intérieure
Multi-Compte ? : Thomas Dupuy
Sarah Vermeil
Sarah Vermeil


Sophia Andreasen Empty
Message Dim 23 Juin - 23:13
Colon
Bienvenu sur La Nouvelle Avalon
Félicitation ♥

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons la bienvenue sur La Nouvelle Avalon et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants. Nous te demanderons aussi d'aller recenser ton métier  et ton Écaille si tu es un guerrier. Si ce n'est pas ton premier personnage parmi nous, merci de nous le signaler dans le Registre des Multiples Personnalités.

A tout cela, s'ajoute le fait d'éditer ton Profil. Tu remarqueras qu'il y a de nombreuses informations à y entrer.
C'est facultatif, mais tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations !
Nous avons aussi la Messagerie pour les rps de type "épistolaires/mail/sms". Le lien de sa boîte est à mettre dans son profil soit dit au passage

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mis à ta disposition pour cela ! Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, demander des lieux, trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis, pnjs, créatures ou plantes à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.
Merci d'avance en tout cas, de prendre le temps de remplir tout ça. Même si, je le sais, ça fait un peu beaucoup.  

Le staff te souhaite, à nouveau, la bienvenue !
Voir le profil de l'utilisateur

Sophia Andreasen

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nouvelle Avalon :: Dossiers de l'Équipage :: Présentation :: Validés-