Revenir en haut Aller en bas
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  FAQ  

Bianca

avatarInvité


Bianca Empty
Message Mar 9 Juil - 0:24
BIANCA
"Don't survive by eliminating your enemies, but by learning to live amongst them"

Bonjour à vous.

Je m'appelle Bianca Jimenez. J'ai physiquement 24 ans et suis originaire des États Unis, mais d'origine Mexicaine. J'exerce la fonction de guide et d'éclaireur au sein des Guerrier d'Avalon.

Côté famille, j'ai rejoint le projet Noé avec ma soeur jumelle Catalina. Aux yeux de la colonie, je suis Célibataire.

Ce qu'on dit de moi
.

Bianca est une jeune femme d'origine hispanique mesurant 1m70. Son métier lui donne une silhouette fine et musclée.
C'est de toute façon son visage qui attire particulièrement l'attention : En effet, celle-ci arbore un tatouage intégrale de celui-ci reproduisant les maquillages de la fête des mort mexicaine, donnant une image très particulière à la jeune femme.
Pour les colons de la colonie, elle est une illuminée, pour les personnes qui la connaissent, elle est une amie farouche et fidèle bien que très impulsive.

En terme de caractère, Bianca est marquée par une enfance passée "entre deux chaises", sans jamais vraiment faire partie du groupe. Ce traumatisme lui donne le besoin viscérale de s'intégrer. Bien qu'elle soit une personne assez solitaire par essence, cette solitude lui pèse énormement, et elle fera tout pour se rendre utile et sentir qu'elle est accueilli là où elle se rend.
Bianca est usuellement plutôt discrète, bien qu'il soit possible de la faire sortir de sa bulle en y mettant un peu d'effort. Elle est remarquablement impulsive quand on touche une de ses cordes sensibles

Elle est curieuse et tend à observer les gens, cependant elle se liquéfie vite de trouille en situation sociale

Écoutez mon histoire
Le Background du personnage

Bianca est née d'une famille d'origine Mexicaine vivant aux Etats-Unis. Contrairement à sa soeur jumelle, l'ange de la famille, Bianca s'est vite révélée être le mouton noir de celle-ci. Garçonne et rebelle son comportement généra beaucoup de regard mauvais dans la communauté hispanique, et ce ne surpris finalement personne quand, une fois adolescente, elle annonça être homosexuelle. La nouvelle fut le dernier clou dans un cercueil déjà bien construit pour sa communauté extrêmement catholique. Elle passa son adolescence rejetée, ne parvenant ni à s'intégrer à la population Américaine qui la voyait comme une Latina sans racines, ni à la communauté hispanique qui la voyait comme une pécheresse devant leur Dieu.
Ce pour quoi, dès qu'elle eu 18ans, elle quitta sa famille, ne gardant que des contacts avec sa soeur jumelle, et s’enrôla pour une carrière civile dans l'armée en tant que guide en terrain hostile. Biancha ne dispose en ce sens d'aucun entraînement militaire à proprement parler, et ne fais pas réellement parmi des effectifs militaires. Elle fut formée cependant pendant une longue année à survivre en milieux hostile : Comment trouver de l'eau, comment se protéger des menaces environnementale...

C'est dans le cadre d'une mission au Mexique qu'elle eut l'occasion de renouer avec ses racines ancestrales, redécouvrant notamment la fête des morts. Dans cette époque émotionnellement troublée de sa vie, Bianca décida de porter comme un symbole de ses origine le fameux maquillage de cette fête, qu'elle se fit cependant tatouer dans un acte impulsif. Acte impulsif qui lui valu une exclusion de l'armée, la forçant à mettre ses compétences au services de partenaire plus douteux comme les Cartel qui faisaient appel à ses compétences spécifique pour circuler dans des zones que les forces ne l'ordre ne pouvait pas patrouiller à cause du danger.

C'est finalement sa soeur jumelle qui la fit signer pour le projet Noé, souhaitant renouer avec sa soeur et sauver celle-ci de la lente descente en enfer dans laquelle celle-ci semblait prisonnière. Elle convainquit ainsi Bianca de saisir l'opportunité, ses compétences étant qui plus est recherchées pour la colonisation d'une nouvelle planète.

Et c'est effectivement après 20 ans sur Terre, et 60 ans en stase, que Bianca trouva une terre qu'elle pouvait finalement appeler "Su Casa". Au plus grand plaisir de sa soeur jumelle, Bianca s’épanouit tel une fleur au soleil dans ce nouvel environnement : Les origines n'avaient plus d'importance ici, et ses compétences étaient sollicité.

C'est ainsi que "l'accident" se produit.

Lors d'une exploration de reconnaissance dans les environs de la nouvelle Avallon, Biancha et son équipe tombèrent dans un piège végétal : Un point d'eau stagnante couvert de fleur inconnues fleurit soudainement, relâchant une large quantité de pollen dans l'air, mais aussi une forme de parasite végétale vivant dans ces plantes et les utilisant comme moyen de propagation.

L'ensemble de son groupe fut infecté, la moitié d'entre eux mourant sur le coup d'un choc allergique face à l'intrusion du parasite étranger.

Biancha et le reste de son équipe parvinrent à peine à regagner la nouvelle Avallon avant de perdre connaissance.

Quand elle se réveilla, Bianca était en soin intensif, suivi de plusieurs semaines d'observation rigoureuse.

Le parasite en question, qui fut appeler "SEED" était inoffensif une fois le contact initiale, si le porteur survivait au choc du premier contact. Tout élimination de celui-ci de l'organisme fut considéré nettement trop risqué compte-tenu de sa propagation généralisée dans l'organisme. Si une vaste quantité de ceux-ci venaient à mourir, l'hôte décéderait sans aucun doute.

Le parasite était une formule hybride présentant des caractéristiques à la fois végétale, et animale, et quelques essais in vitro démontrèrent que son cycle de reproduction consistait à infester successivement des hôtes végétaux, puis animal, et répéter ainsi le cycle.

Le matériel génétique alien des humains d'Avallon ne convenant pas à la diffusion du parasite, les membres infectés furent déclarés "Non contagieux".

Depuis, lors d'examens plus soutenu, il se révéla que ce parasite se comportait finalement de façon très similaire aux parasites terrestre, altérant le fonctionnement biologique du porteur de façon symbiotique pour encourager sa survie, ainsi les porteurs signalaient tous un développement drastique de leurs 5 sens, au point que la plupart trouvaient le bruit ambiant de la nouvelle Avallon irritant.

Les expériences réalisée sur le sang et la moelle des victimes révéla que le parasite était aussi livré avec ses propres immunogène, apportant à son porteur une immunité à une large quantité de maladie, poison, ou l'intrusion d'autres type de parasite.

La modification de l'activité phéromonale des porteurs modifiait aussi leur odeur corporelle. La faune de SP-35R-4 s'en trouvait moins susceptible d'agresser les hôtes, l'odeur familière pacifiant celle-ci. L'effet sur le personnel humain est modéré, mais semble rendre les porteurs plus attirant et captivant.

Le seul point inquiétant les scientifique fut finalement celui de la psyché : Le symbiote semblait, comme d'autres parasites connus, altérer les fonctions cognitive des hôtes, altérant leur personnalité, leur conférant un instinct anormal, et créant une attraction de ceux-ci pour la nature de SP-35R-4 que les scientifiques attribuèrent à une tentative du symbiote d'augmenter le contact de l'hôte avec la flore, de façon à se propager, et ce même si le génome humain ne leur permettait pas de le faire.

Ce phénomène fut particulièrement marqué chez Bianca, son fonctionnement neuronal se voyant altéré au point de devenir compatible avec une Ecaille alors qu'elle ne l'était pas spécialement, l'Ecaille 676 : LEONIDAS.

De façon générale, le parasite SEED fut classifié comme relativement inoffensif, même si les effets prolongés sur la psyché étaient encore inconnus, les victimes furent donc libérée de l'observation prolongée.

Les victimes furent donc retournées à leur famille, mortes d'inquiétudes. Si les hôtes présentaient des modification évidentes de comportement, particulièrement marquées par des évolution très forte de leurs habitudes et de leurs goûts, leur personnalité demeurait sensiblement similaire et la frayeur retomba.

Pour Bianca et les autres hôtes du parasite cependant l'histoire ne s'arrêta pas là : Leur nouvelle condition les rendait mal à l'aise dans l'univers citadin de l'Avallon. La plupart d'entre eux avaient maintenant le besoin instinctif de s’éclipser dans la nature, parfois seul, souvent entre eux. Les scientifiques jugèrent qu'il s'agissait d'un effet secondaire logique de l'infection et demandèrent juste aux hôtes d'être prudent.

Pour eux cependant, l'expérience était différente, la nature ... les accueillait. Bianca, en tant que survivaliste, fut particulièrement impactée : Elle avait le sentiment qu'une base de donnée entière de la faune et de la flore était présente dans son corps. Elle savait instinctivement quelle plante était toxique, et laquelle était comestible. Elle était capable de reconnaître des odeurs discrète pour immédiatement identifier le moindre danger. Pour elle, et pour ses équipier, ce n'était pas un maladie, mais ... un don. L'ouverture d'une nouvelle voie : Pourquoi reproduire les erreurs faites sur Terre? Devions-nous vraiment coloniser cette nouvelle planète? Et si la voie de l'assimilation était finalement possible?

Bien que discrète et peu nombreuse, les victimes du parasites se décidèrent à fonder une action interne à la nouvelle colonie, celle des humains préchant l'assimilation dans ce nouveau système plutôt que sa colonisation forcée.

Ces actions n'ont pas été vu d'un bon oeil par les autorités, cependant la philosophie pacifique et tranquille de cette faction pro-Assimilation ne prônant qu'une "Nouvelle façon de faire" n'a juqu'alors déclenché aucune vague majeur dans la colonie, encourageant les autorité à les considérer comme des illuminés inoffensifs.




LEONIDAS

» Numéro de Série du Noyau : 674

» Armature : L'armure Leonidas est une armure intégrale sur le modèle des hoplite Sparte. L'armure est presque à taille humaine.
Image Facultative:
 

» Capacités et Armement :  L'écaille LEONIDAS, dans le but de reproduire le style martial des hoplites spartiates présente plusieurs particularités :
- Son champ répulsif est intégralement concentré sur son bouclier, rendant celui-ci pratiquement invulnérable au détriment de la protection du reste du corps, et de la capacité de voler.
- Lance : L'armure n'est équipée d'aucune arme longue portée, cependant elle présente une lance électrisée par l'énergie du noyaux, créant des crépitement statique dès que l'opérateur entre en combat, et des craquements de foudre quand celle-ci touche une victime
- Rage : L'armure stimule très fortement le corps du porteur, et notamment sa génération d'adrénaline. L'utilisation de celle-ci est donc extrêmement drainante en combat
- Force : Malgré la taille réduite de cette écaille, l'armure LEONIDAS est capable de déployer une explosivité égales aux modèles les plus massifs

Derrière le Personnage
Pseudo, Âge

» Comment as-tu découvert le forum ? L'interforum actuellement, en lisant le texte de Luis R Higan
» Comment se nomme l'inventeur des Écailles d'Avalon ? Le professeur Carlsson
» Le personnage sur ton avatar : Une image random trouvée sur internet
» Un dernier mot ? Background original sur ce forum. Je suis curieux d'en lire plus une fois qu'il sera creusé
Codage ⓒ Mélicendre

Âge du Personnage : 35 ans
Nationalité du Personnage : Francais
Métier du Personnage : Commandant de l'UTRD
Thomas Dupuy
Thomas Dupuy


Bianca Empty
Message Mar 9 Juil - 1:40
Guerrier d'Avalon
Bonjour et bienvenue sur la Nouvelle Avalon.

Tu as pas mal d'imagination et des idées sympas, malheureusement, quelque peu incompatibles avec le contexte et son évolution futur je le crains.

Bon, commençons dans l'ordre les détails en tout genre qui me gênent.

-En premier lieu, le fait de bosser comme éclaireur pour l'armée. Alors je ne suis pas forcément au fait de comment fonctionne l'armée en détails IRL, mais il me semble que les contractuels civils qu'elle engage sont généralement pour faire de l'administration. L'histoire de Bianca serait plus crédible si elle avait été simple soldat. Le reste est toujours valable, formation d'éclaireur, jeté pour son tatouage, etc.

-Sachant que le projet Noé était ultra sélectif sur ses candidats, comment a-t-elle réussi à passer les entretiens et la sélection si elle a travailler pour les narco, c'est possible, mais dans une société toujours plus connectée, comment a-t-elle réussie à passer sous des radars aussi sélectif. (un casier ça peut être éliminatoire pour le projet Noé).

-Sachant que l'armée ne recrute qu'à 18 ans, elle serait partie à bord à 20. Ça fait un peu court pour faire tout ça en deux ans, elle serait plus crédible avec 2 ou 3 années de plus.

-le GROS point noir dont on a déjà débattu sur le discord, il faut enlever tout le pan d'histoire lié au parasite SEED, ce dernier n'est pas du tout en adéquation avec le contexte du forum et les évolutions prévus pour le futur de celui-ci.


-Concernant l'Ecaille, son apparence ou ses capacités ne me gênent pas pour le moment, mais tu as fait une grosses erreurs d'interprétation du contexte. Le professeur Carlsson n'a créé aucune écaille, elle ne sont pas fabriquée avec des plans. Il a conçu les Noyaux, chaque Ecaille nait de la psyché de son porteur lors de l'activation initiale du Noyau.



Bref, beaucoup de choses à revoir, si tu as des questions, n'hésite pas.
Voir le profil de l'utilisateur http://la-nouvelle-avalon.forumsrpg.com/t136-messagerie-de-thomas-dupuy

Âge du Personnage : 31
Nationalité du Personnage : Suisse
Métier du Personnage : Constultante en sécurité intérieure
Multi-Compte ? : Thomas Dupuy
Sarah Vermeil
Sarah Vermeil


Bianca Empty
Message Mar 9 Juil - 20:46
Colon
Archivé à la demande du joueur
Voir le profil de l'utilisateur

Bianca

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nouvelle Avalon :: Le Bar de l'Équipage :: Archives :: Fiches de Présentations archivées-