Revenir en haut Aller en bas
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  FAQ  

Histoire

Histoire Empty
Message Dim 21 Avr - 13:53
Staff

Histoire de la Nouvelle Avalon

Un Tournant Technologique
Le 23e siècle marque un tournant pour l’humanité, avec l’arrivée de nouvelles technologies majeures qui changent beaucoup de choses.
L’énergie est la première concernée avec la mise au point des systèmes se basant sur l’exploitation photonique et le néo-graphène, lesquelles permettent de fournir et stocker facilement et proprement de grandes quantités d’énergie.
Les premières nanomachines fonctionnelles et adaptables voient aussi le jour, lesquelles trouvent plusieurs applications précieuses, que ce soit dans la construction ou le milieu médical.
Quant au développement des systèmes informatiques quantiques, ils permettent de propulser l’informatique bien plus haut et les premières IA stables voient le jour.



Vers les Étoiles
Cependant, l’humanité est toujours confrontée à un vieux problème, sa surpopulation. La Terre n’est plus en capacité d’accueillir autant de personnes et de nombreuses solutions sont adoptées à l’échelle mondiale, contrôle strict de la natalité, proposition de stérilisation contre rémunération, diverses mesures, mais souvent peu populaires.

En parallèle, les nouvelles technologies permettent à l’humanité d’accomplir ce qui sera pour l’époque la plus grande réussite architecturale et technologique, la construction d’un ascenseur orbital baptisé Bifrost, symbole parfait pour le pont qui relie la terre à l’espace.

Le Bifrost permet de faire des allers-retours dans l’espace de manière bien plus facile et enlève un énorme nombre de contraintes. Les premiers vaisseaux spatiaux apparaissent, mais le moindre voyage prend du temps, l’exploitation de quelques ressources du système solaire reste très contraignante.



Le Projet Noé
Pour pallier le problème de population, on commence à vouloir se tourner vers l’espace. Deux projets majeurs voient le jour.

Le premier projet porte le nom de code « Vermillon », qui consisterait en un gigantesque travail de terraformation pour rendre Mars habitable.
Mais en parallèle, un second projet, tout aussi ambitieux est lancé, « Noé », lequel consisterait à créer des « Arches », sorte de gigantesques vaisseaux spatiaux pour partir vers des systèmes prometteurs, trouver des planètes habitables et fonder des colonies qui pourraient, à terme, recevoir plus de colons de la Terre.

Avec le progrès technologique, le projet avance très vite. En 2328, ce sont 11 vaisseaux qui sont terminés et prêts à partir. Chacun emportera près de 100 000 personnes à son bord, peu de choses comparées à la population terrienne, mais un premier espoir.

De plus, les vaisseaux ne partent pas vers l’inconnu. Leurs itinéraires sont déterminés à l’avance, des systèmes cibles sont repérés et les vaisseaux sont lourdement protégés. Grâce aux panneaux photoniques, capables de capter la moindre émission stellaire et aux puissantes mégabatteries de dernière génération, ils disposent d’une autonomie virtuellement illimitée. Des IA de guidage pouvant s’adapter à la plupart des soucis aident aux manoeuvres et des balises à ondes quantiques permettent de garder un contact permanent avec la Terre.

Les passagers sont choisis sur différents critères, chacun est notamment compétent dans un domaine spécifique, mais tous sont des volontaires. La grande majorité est aussi destinée à ne pas vivre directement le voyage, mais le faire en stase. L’arrivée de la nanotechnologie médicale permet en effet de plonger sans risque une personne dans un profond état léthargique tout en réduisant son activité biologique et son vieillissement à seulement un quinzième de sa valeur normale, ce qui signifie que pour quinze ans dans l’espace, les passagers ne vieilliront en réalité que d’un an.

Cependant, il est tout de même prévu que du personnel reste éveillé à tour de rôle pour veiller sur le vaisseau ou faire d’autres activités, de la recherche notamment.



L'Avalon
Le quatrième vaisseau, l’Avalon, va voyager pendant un peu plus de 60 ans. Cependant, c’est à son bord que sera développée une nouvelle technologie assez unique.

L’Avalon a la chance d’embarquer un scientifique un peu excentrique, un certain Erik Carlsson. Ce dernier refuse de prendre sa place dans son caisson de stase et profite « de son environnement calme où tout le monde lui fout une paix royale » pour travailler.

Soixante années de travail acharné vont payer et il va développer un nouveau type de technologique d’armement. Pressentant que les colons risqueraient d’affronter des dangers inconnus, il met au point un nouveau modèle d’arme, une sorte de super-armure de combat permettant de transformer un humain en véritable char d’assaut miniature.
En parallèle, il développe de nouvelles technologies pour accompagner les armures, tel que des systèmes de champs répulsifs permettant de voler ou repousser les attaques, un système de stockage quantique transformant la matière en énergie et la restituant et diverses autres choses. Le tout commandé par un système neural permettant à son porteur de contrôler l’armure comme une véritable extension de son propre corps.

Il baptise son invention les « Écailles d’Avalon ».



SP-35R-4, Chute sur un paradis infernal
C’est donc au bout de 60 longues années de voyages que l’Avalon arrive à sa première destination, la planète SP-35R-4, repérée depuis longtemps comme potentiellement habitable. Les premiers scans orbitaux vont effectivement révéler que la planète présente les conditions de base nécessaires à la vie humaine. Le personnel dirigeant décide donc de procéder à l’étude plus poussée de la planète pour déterminer si la colonie sera installée ici.

Malheureusement, SP-35R-4 est entourée d’anneaux planétaires, soumis à d’étranges variations gravitationnelles. Des débris issus des anneaux percutent alors l’Avalon et provoquent une erreur critique de ses moteurs et son système de maintien orbital.

Avec horreur, le personnel d’équipage éveillé voit le vaisseau géant faire une rentrée atmosphérique non prévue. Tout est fait pour préserver avant tout les zones de stases et les colons. Le vaisseau se crashe en mer près des côtes d’un grand continent. Fort heureusement, bien que dans l’eau, il est tellement grand qu’il est à peine immergé.

Cependant, le vaisseau a subi des dégâts critiques, la plupart de ses systèmes sont inopérants, il n’a plus de moyen de communiquer avec la Terre, aucun système de détection pour faire du repérage, les colons sont aveugles sur une planète dont ils ne connaissent rien. Cependant, les générateurs photoniques continuent de tourner et permettent de maintenir les systèmes de stases.

Malgré tout, cela ne sera que le début des ennuis, les premières équipes de reconnaissance n’apportent pas des nouvelles réjouissantes. Oui, SP-35R-4 est propre à la vie humaine, d’une grande biodiversité, mais également peuplée d’une mégafaune de créatures géantes, dangereuses et agressives, se tailler une place sur la planète ne sera guère aisée mais pour les colons de l’Avalon, il n’y a plus de marche arrière possible.



La Nouvelle Avalon et les Guerriers d'Avalon
Les dirigeants du vaisseau font le choix de réveiller les colons au compte-goutte pour établir la colonie. Par chance pour eux, le vaisseau s’est crashé non loin d’une baie entourée de falaises, qui se révèle idéale pour installer la colonie. Les formations rocheuses naturelles bloquent les supers-prédateurs terrestres et une grande barrière de corail interdit l’accès aux monstres marins.

Utilisant les systèmes de constructeur à nanomachines, ils s’établissent dans la baie et baptisent la colonie « La Nouvelle Avalon ». Cependant, un problème majeur se pose, pour s’étendre sur la planète, il faut un moyen efficace de résister à sa faune. C’est alors que les travaux du professeur Carlsson se révèlent utiles. Les Écailles d’Avalon permettraient d’avoir une grande force de frappe associée à une grande flexibilité.

Malheureusement, les Écailles sont encore des prototypes et, très gros problème, leur créateur, Erik Carlsson, est mort pendant le crash. Ce dernier étant du genre misanthrope et renfermé, il n’a pas laissé suffisamment de notes exploitables pour résoudre le dernier problème. D’autres scientifiques et ingénieurs doivent bricoler, mais se heurtent au problème en question, celui de la neuro-compatibilité. Les Noyaux des Écailles se révèlent des petites choses délicates qui ne se synchronisent pas avec tout le monde.

Ils parviennent à produire environ 700 noyaux d’Écailles, mais sans avoir pu résoudre le problème de compatibilité, ils ne peuvent pas équiper uniquement des militaires de la colonie comme l’auraient voulu ses dirigeants. À la place, ils ne peuvent compter que sur les rares personnes se montrant neuro-compatibles avec les noyaux, lesquelles ne sont bien souvent pas des militaires, ni même entrainées au combat.

Mais nécessité faisant loi, les porteurs d’Écailles, surnommés Guerriers d’Avalon doivent se battre s’ils veulent défendre leur nouveau foyer.



Et maintenant...
Trois mois se sont écoulés, la Nouvelle Avalon est une colonie rudimentaire, mais fonctionnelle. Un mur d’enceinte vient d’être terminé sur le pourtour de la baie et repousse efficacement la faune. Sur les 100 000 passagers, un peu moins de 15 000 sont réveillés et travaillent à l’établissement de la colonie. Cependant, seuls les alentours immédiats de la colonie sur quelques dizaines de kilomètres sont explorés. SP-35R-4 reste donc encore un mystère dans son ensemble pour ses nouveaux habitants.

Quant aux Guerriers d’Avalon, sur les sept cents noyaux d’Écailles fabriqués, à peine trois cents ont trouvé des porteurs neuro-compatibles et moins de quarante sont des militaires, ce qui limite encore leur efficacité.



Ceci est un compte fondateur, si vous avez des questions, n'hésitez pas à me MP.
Un membre du staff viendra vous répondre dans les plus brefs délais.


Voir le profil de l'utilisateur http://la-nouvelle-avalon.forumsrpg.com

Histoire

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nouvelle Avalon :: Vision d'une Nouvelle Planète :: Contexte-