Revenir en haut Aller en bas
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  FAQ  

La Nouvelle Avalon

La Nouvelle Avalon Empty
Message Dim 21 Avr - 13:59
Staff

La Nouvelle Avalon
Tout ce qu'il faut savoir sur la Colonie

La Nouvelle Avalon est la colonie installée sur SP-35R-4 par les membres d’équipage de l’Avalon. Bien que construite dans l’urgence, les colons éveillés de leur stase ont réussi à bâtir en seulement trois mois une colonie viable et plutôt bien protégée.
Localisation
SP-35R-4 est une planète tellurique. Comme son identifiant l’indique, elle est la quatrième planète du système SP-35R. Ni le système ni aucun de ses corps célestes n’ont de noms pour le moment. Elle orbite autour d’une étoile de classe naine jaune un peu plus grande que le soleil de la Terre. La planète est également un peu plus grande que la Terre, mais sa composition est similaire. Elle possède deux satellites naturels ainsi que des anneaux planétaires, visibles de jour comme de nuit, donnant au ciel un aspect assez unique pour les terriens.

Sa rotation a été calculée à 25H20, les journées sont donc plus longues que sur Terre et elle effectuerait sa révolution autour de son étoile en 438 jours terrestres.

La Nouvelle Avalon est installée sur un continent situé dans l’hémisphère nord de la planète, pour l’instant, le climat semble correspondre au type océanique européen, mais les colons n’ont pas encore assez de données pour avoir une idée précise.

La ville est installée dans une magnifique baie. Cette dernière est entourée de falaises qui bloquent la faune terrestre et d’une grande barrière de corail qui empêche les monstres marins de rentrer. Les colons ont su utiliser habilement ce sanctuaire naturel pour y installer leur colonie.

Installations et Défenses
Grâce à la technologie des nanoconstructeurs, la plupart des bâtiments peuvent sortir de terre très rapidement. Les colons éveillés ont réussi en trois mois à installer tout ce qui était utile à leur petite colonie.

L’Énergie est fournie par des panneaux photoniques, l’eau par une centrale de dessalement et purification de l’eau de mer. Pour la nourriture, les colons peuvent compter sur les gigantesques réserves encore intactes de l’Avalon, mais des serres expérimentales ont été installées avec des plants terrestres et des études sont menées sur la faune et la flore locale afin de déterminer ce qui est propre à la consommation humaine.

La plupart des bâtiments sont installés soit sur le pourtour de la baie, soit creusés directement dans les falaises, ce qui donne à la colonie un aspect assez unique.

Les blocs d’habitations sont composés de résidences comportant plusieurs appartements, de tailles et dispositions variables selon le nombre de personnes qui s’installent dedans. Certains ont décidé de rester dans leur coin, d’autres se sont mis en couples ou en famille et certains préfèrent la vie en colocation. Vu la difficulté des épreuves et les circonstances d’arrivée, on laisse les colons libres de s’installer comme ils le sentent.

La ville est dotée de toutes les installations de vie courante, comme un hôpital, un centre administratif, quelques usines, mais également de choses plus triviales comme un bar ou un centre de détente.

La colonie est défendue par plusieurs installations. Il y a d’abord le grand mur d’enceinte, en haut des falaises, il forme un demi-cercle et sa hauteur permet de prévenir toute attaque de grande créature. De puissants canons électromagnétiques et des mitrailleuses lourdes ont été installés, à la fois sur le mur, au sol, sur les falaises et en mer. Ils sont conçus avant tout pour repousser toute éventuelle mégafaune volante ou toute attaque de masse par la terre.

L'Avalon
Le grand vaisseau spatial du projet Noé est toujours là, posé sur le plancher marin à moins de deux kilomètres de la baie de la Nouvelle Avalon. Conçu pour emmener 100 000 personnes en stases, c’est un vaisseau gigantesque de près de 4 kilomètres de long pour une hauteur de plus de 800m.

Écrasé près des côtes, il demeure un impressionnant titan de métal. Malgré son crash, il est resté en un seul morceau, même s’il est au-delà de tout espoir de réparation. Une grande partie de ses systèmes sont inopérants et seuls les mieux protégés, à savoir les zones de stases, le générateur et les systèmes de survie ont survécu au crash.

Le pont inférieur est en grande partie inondé et encore très difficile d’accès. Le vaisseau est cependant loin d’être vide, les zones de stases ont toujours dans les 85 000 âmes en sommeil et les lieux sont lourdement protégés. Des techniciens sont sur place en permanence pour s’assurer que les systèmes opérants continuent de fonctionner normalement.

Certaines parties, considérées comme non essentielles, ont même commencé à être démontées et recyclées pour obtenir des systèmes et des matériaux utilisables dans la colonie.

Les canons extérieurs du vaisseau ont été remis en état pour certains, afin qu’il dispose d’une défense efficace en cas d’attaque.

Même s’il n’est plus que l’ombre de lui-même, l’Avalon reste tout de même un témoignage des prouesses technologiques dont sont capables les humains, mais beaucoup de colons ont un pincement au cœur de voir dans cet état le vaisseau qui les a conduit ici et protégé pendant presque soixante ans.

Image d'en-tête Provenant de DMMGAMES.


Ceci est un compte fondateur, si vous avez des questions, n'hésitez pas à me MP.
Un membre du staff viendra vous répondre dans les plus brefs délais.


Voir le profil de l'utilisateur http://la-nouvelle-avalon.forumsrpg.com



Dernière édition par Avalon le Lun 22 Avr - 11:16, édité 4 fois
La Nouvelle Avalon Empty
Message Dim 21 Avr - 14:01
Staff

Équipage et Organisation

Même si la Nouvelle Avalon commence à ressembler à une ville, en tant que colonie lointaine, elle obéit à des règles différentes et beaucoup de protocoles ont dû être adaptés dans l’urgence pour faire face aux circonstances de l’arrivée


L’Équipage
Les 100 000 personnes qui composent l’équipage de l’Avalon étaient toutes des volontaires, même si elles ont été choisies sur des critères précis. Même si les compétences rentraient en ligne de compte, elles ne furent pas le seul critère déterminant.

La stabilité psychologique, la personnalité et les antécédents étaient fortement pris en compte, il n’était pas question d’envoyer sur un tel voyage des criminels, des gens dangereux ou mentalement instables.

Le voyage avait également une notion familiale, monter à bord de l’un des vaisseaux du projet Noé était la promesse d’un voyage dans l’espace, mais aussi dans le temps, car les personnes en stases vieillissent quinze fois plus lentement. Il y a un grand nombre de familles entières à bord de l’Avalon, des gens très compétents partis avec leurs compagnons, parents ou enfants. Ce qui explique que le l’équipage présente une telle variété de profils dans les âges ou les compétences.

La grande majorité de l’équipage est civil, seuls 10 000 membres appartiennent au personnel militaire.

À l’heure actuelle, sur les 15 000 personnes sorties de stase, 3000 sont des militaires, nécessaire à la sécurisation de la colonie, le reste est constitué de personnels civils, jugés importants pour la mise en place de la colonie, et leurs familles.

Les sorties de stase se poursuivent, mais se font au compte-goutte en fonction des ressources disponibles.



Organisation
Pour le moment, La Nouvelle Avalon continue de fonctionner comme un équipage, la hiérarchie de bord reste la même, mais des assouplissements existent.

Celle qui est à la tête de tout est une civile, la capitaine de l’Avalon, Klara Evans. Elle partage une partie du commandement avec le responsable militaire, le Colonel Vidar Jepsen. Dans les faits, ils sont secondés par tout un conseil, constitué des divers responsables de la colonie, mais aussi de délégués élus par l’équipage.
Si techniquement, le capitaine Evans a le dernier mot dans les décisions, elle est tout de même très à l’écoute du conseil.

La Colonie est encore trop petite pour avoir besoin d’un modèle gouvernemental plus poussé. Dans les années à venir, si le développement se passe bien, il est prévu de mettre en place un gouvernement autonome et démocratique, mais la Nouvelle Avalon en est encore loin.



Sécurité
La Nouvelle Avalon craint beaucoup plus les problèmes externes qu’internes.

Comme expliqué, l’équipage a été choisi sur des critères bien spécifiques et la stabilité mentale était l’un d’entre eux. Même si le crash et l’installation sur une planète à la faune très dangereuse sont source de stress, les membres de l’équipage sont dans l’ensemble capables de prendre sur eux pour affronter l’adversité. Et la colonie se portant bien, il n’y a pas de problème de moral.

De ce fait, il n’y a donc pas de criminalité à la Nouvelle Avalon, les seuls incidents tiennent plus de la banale querelle de voisinage, de la petite bagarre de bar ou des conflits caractériels entre personnes qui ne s’apprécient pas.

Du coup, les militaires suffisent largement à assumer les missions de police, de sécurité courante et de maintien de l’ordre.

De toute façon, la vraie menace est à l’extérieure, avec une mégafaune terrestre, maritime et aérienne. La politique de la colonie consiste pour le moment à se concentrer sur la défense avec la construction du mur et l’installation de puissants canons fixes.
L’exploration est limitée par les moyens qu’on les militaires de combattre. Les armes standards ne suffisent pas contre les grandes créatures et les ressources allant en priorité à la colonie, ils ne disposent pas d’assez de véhicules et d’armes lourdes pour les grosses sorties.

La politique de défense de la Nouvelle Avalon repose donc en grande partie sur les utilisateurs d’Écailles, les Guerriers d’Avalon.



Les Guerriers d'Avalon
Les Écailles et leurs utilisateurs n’étaient pas prévus dans les plans d’origines du projet Noé, mais ils sont une aide plus que bienvenue sur une planète aussi hostile.

Vu que les autorités ne peuvent pas suivre leur idée d’en équiper uniquement l’armée comme elles l’auraient espéré, mais doivent se contenter des porteurs neuro-compatibles, souvent civils, il a fallu trouver un moyen de les organiser.

Ces derniers ont donc tous été regroupés dans une structure unique, l’Unité Tactique de Reconnaissance et de Défense. L’UTRD, parfois surnommé « l’Uther », ne rend de compte qu’au conseil de la Nouvelle Avalon. Du moins dans les faits, dans la pratique, elle collabore sans soucis avec les forces de défense standard.

Techniquement, l’UTRD reste une structure civile de la Nouvelle Avalon, mais pour pouvoir la diriger plus efficacement, c’est un militaire qui est à sa tête, le commandant Thomas Dupuy, le militaire de plus haut grade à s’être révélé neuro-compatible avec une Écaille.



Ceci est un compte fondateur, si vous avez des questions, n'hésitez pas à me MP.
Un membre du staff viendra vous répondre dans les plus brefs délais.


Voir le profil de l'utilisateur http://la-nouvelle-avalon.forumsrpg.com

La Nouvelle Avalon

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Nouvelle Avalon :: Vision d'une Nouvelle Planète :: Contexte-